piscines MARINAL - histoire du bétonLe béton fait son apparition sous l’Antiquité. La recette du béton est alors un secret militaire gardé confidentiel par les Phéniciens en raison de son importance stratégique, car ce nouveau matériau permet la construction de ports artificiels, de forteresses, de temples…
Cette technique se répand dans les colonies grecques grâce aux conquêtes d’Alexandre le Grand.
La connaissance du mélange de chaux, d’argile, de sable, et d’eau est en effet très ancienne. Les Egyptiens l’utilisaient dès   2600 ans avant JC.
Vers le 1er siècle les Romains perfectionnent ce liant en y ajoutant de la terre volcanique de Pouzzole ou de la tuile broyée.

Coulée dans des coffrages en bois, ce mélange a permis les réalisations remarquables de l’architecture de l’Empire Romain.

La découverte du ciment en 1818, par Louis Vicat, ingénieur français de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, et l’emploi des  armatures en acier, constituent l’avènement du béton armé.

Le béton est à l’heure actuelle le matériau de construction le plus répandu dans le monde.

La technique utilisée par MARINAL : la plus traditionnelle celle du  béton armé banché.

Le béton armé banché est une technique utilisée en génie civil et bâtiment pour la construction de ponts, de barrages hydrauliques, d’immeubles d’habitation…

MARINAL a adapté ce principe à la piscine en le simplifiant par la fabrication de panneaux manu-portables en acier galvanisé qui restent intégrés à la structure et contribuent à renforcer le béton en augmentant ses capacités mécaniques (principe du système de coffrage structural intégré).

Le béton utilisé est un béton classique, issu directement de centrales à béton, donc normalisé et parfaitement homogène. (Normes européennes).

L’eau excédentaire est éliminée au fur et à mesure du coulage et on contrôle visuellement le remplissage du béton dans les panneaux.

Le coulage de 20 cm de dalle de fond et de 16 cm de parois constitue la  garantie d’un ouvrage monobloc, indéformable et infissurable.

La technique MARINAL convient parfaitement aux terrains  difficiles y compris pour des applications parasismiques.